Pompe à chaleur a 1€ En 2019, l’Etat renforce ses aides pour permettre aux ménages de remplacer à moindre coût leur chaudière au fioul, par une pompe à chaleur. En mobilisant différents dispositifs, les professionnels parviennent même désormais à proposer l’installation de pompe à chaleur pour 1 euro symbolique. Voici les critères pour en bénéficier. 

Pas assez performantes et polluantes, les quelque 4 millions de chaudières au fioul utilisées en France.

Sont dans le viseur du gouvernement. Désormais, « un dispositif de prime à la conversion des chaudières. Visant à aider tous les Français à diminuer leur facture de chauffage tout en faisant baisser leurs émissions de gaz à effet de serre. Permet à certains de « changer leur chaudière au fioul par une pompe à chaleur pour un coût total de 1 euro », assurait ainsi  vendredi 18 janvier le ministère de la Transition écologique et solidaire. 

L’installation d’une pompe à chaleur coûte pourtant généralement entre 12.000 euros et 15.000 euros, matériel et travaux compris. Pour réduire d’office la facture présentée au client. Certaines sociétés s’occupent elles-mêmes des démarches (récupération des aides et prise en charge des avances). Pacte énergie solidarité (une marque du groupe Effy, spécialisé dans les services énergétiques) propose ainsi depuis quelques jours des offres à 1 euro symbolique.

Mydepannage société Qualipac RGE partenaire du groupe effyavec certynergie.

Vous accompagne dans les démarches de prise en charge. Jusqu’à l’installation et la mise en service de votre pompe a chaleur .

Concrètement, cette prime à la conversion permet de remplacer l’ensemble des chaudières utilisant des énergies fossiles.

Telles que le charbon le fioul ou le gaz (sauf à condensation). Par des chaudières à énergie renouvelable telles qu’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau mais aussi hybride.

Les ménages dont les ressources ne dépassent pas certains plafonds fixés par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sont considérés comme modestes. Il s’agit du revenu fiscal de référence (RFR) du ménage indiqué.

Sur l’avis d’impôt de 2018 portant sur les revenus de 2017.  

Aide de l’Anah : jusqu’à 50% du montant des travaux.